Des chaises iconiques à connaitre

Je vous parle souvent de l’importance de trouver l’une ou l’autre belle pièce de mobilier. Voici pour vous aider  une sélection de chaises qui ont marqué le design du XXème siècle car ces sièges ont leur importance dans l’espace et peuvent apporter le “plus” par leurs formes ou leurs couleurs.

La chaise A de Xavier Pauchard

1934 – style industriel – Editée par Tolix

Cette chaise française est d’abord utilisée dans les bistrots et ensuite dans les intérieurs plus classiques.

Celle-ci est réalisée en tôle emboutie. Elle a traversé les mers et les âges grâce à une conception qui allie solidité et ingéniosité.  Elle a failli disparaitre en 2004. La directrice financière reprend les rennes et va avoir une idée de génie : décliner cette chaise iconique en plusieurs teintes autres que blanc et noir.

La chaise DSW de Charles et Ray Eames

Elle a été créée en 1950 mais est encore produite aujourd’hui par “Vitra” en Europe et par “Herman Miller” aux Etats-Unis.

Elle était composée d’un piétement en bois et métal sur lequel était posé une coque en fibre de verre.  La fibre de verre d’origine a été remplacée aujourd’hui par le polypropylène moulé.

Cette chaise peut s’intégrer aussi bien autour d’une table à manger que devant un bureau ou encore dans un hall d’entrée.

La chaise Ant ou “Fourmi” de Arne Jacobsen

1952 – éditée par Fritz Hansen

Le dessin de celle-ci fait vraiment penser au corps du petit insecte.

C’est une chaise légère et empilable qui, au début,  ne comportait que 3 pieds avec une coque en plastique. Le piétement a été ensuite exécuté en une version avec 4 pieds en acier 20 ans plus tard. La coque est composée de contreplaqué décliné en de nombreux bois.

La chaise Tulip de Eero Saarinen

1957 – Editeur Knoll Studio

Elle accompagnait la table aussi dessinée par Eero Saarinen.  Il conçoit cette chaise en faisant fusionner le siège et le support pour faire disparaitre les 4 pieds habituels.

La coque est en fibre de verre et le pied est en aluminium. Elle est pivotante et très confortable.  La structure existe en blanc et en noir par contre le coussin de l’assise se décline en plusieurs couleurs.

La chaise Pantom de Verner Panton

1960 – style “space age” – Editeur Vitra

Elle est moulée d’un seul bloc, tel un S. Elle aussi est empilable

Cette chaise  sera d’abord réalisée en polystyrène thermoplastique mais comme ce matériau vieillit assez mal, on va ensuite utiliser du polyuréthane structurel et finalement dans sa version actuelle du polypropylène.

On la trouve dans différentes couleurs.

 

Ces chaises iconiques ont tout naturellement trouvé leur place dans différents musées du monde de l’art et du design.

Chacune d’elles ont évidemment leurs lots de copies et de contrefaçons.  N’oubliez jamais que ceux-ci en général, n’ont pas la garantie de solidité et de facture.

D’autre part si vous souhaitez conservez ces objets, les originaux prennent chaque jour de la valeur et de la patine.  Vous pourrez en acheter sur certains sites de seconde main mais veillez toujours à en vérifier l’origine.

 

Laisser un commentaire