Rotin, osier, raphia, les fibres naturelles dans notre univers

La tendance dans nos intérieurs se tourne encore et toujours vers les matériaux naturels pour leur aspect chic et sans superflu.  Les matières telles le rotin, l’osier et le raphia ont le vent en poupe pour les objets et meubles qui agrémentent notre lieu de vie.
Le rotin

C’est une plante, une liane qui pousse dans les zones tropicales qui combinent à la fois fortes chaleurs et humidité, en Asie du sud est principalement.

Il se travaille facilement en utilisant la vapeur ce qui permet de lui donner des formes courbes. Les meubles en rotin allient ainsi l’esthétique et la qualité.  Ceux-ci résistent aux différences de température et à l’humidité. Ils sont aussi assez légers.

L’entretien consiste à les nettoyer avec une eau contenant du savon de Marseille et d’ensuite les enduire d’un peu d’huile de lin.  Pour leur garder tout leur éclat, si le rotin est vernis pensons à lui appliquer une couche de vernis une fois par an.

La différence principale entre le rotin et le bambou est que le premier est plein et souple contrairement au second qui est creux et rigide et ne peut donc être courbé.

L’osier

L’osier est une jeune pousse de saule que l’on trouve dans les régions froides à tempérées.  C’est le matériau par excellence utilisé en vannerie de par sa faculté à pouvoir être plié.  Il est récolté à partir de la mi-novembre.  Il est ensuite trié par taille des brins et mis en bottes.  Il reposera plusieurs mois dans des récipients avec de l’eau avant de pouvoir en faire des objets.

Il existe différentes sortes d’osier et différentes manières de le préparer avant de l’utiliser pour le tresser.

Ce matériau est léger et solide.  Il permet de facilement le travailler grâce à sa souplesse.  Les différentes couleurs naturelles mais aussi la possibilité de le teinter en font une des fibres naturelles très utilisées pour la confection d’objets tels des paniers, des luminaires ou des parties de meubles.

Le raphia

Le raphia est produit par un palmier que l’on trouve essentiellement à Madagascar.  Les feuilles de cet arbre sont récoltées lorsqu’elles atteignent un maximum de 2 m.  Elles sont attachées en bottes pour qu’elles sèchent avant d’être découpées en fines lianes.

Il est à la fois souple et résistant.  Il est utilisé par les jardiniers mais aussi par les vanniers et artisans.  Ils réalisent des chapeaux, des nattes, des paniers mais aussi du tissu rabane.

Le raphia peut être teint dans une très grande palette de coloris

Voilà quelques objets que nous intégrerons dans notre intérieur.  N’hésitons pas à les accumuler et à mélanger rotin, osier, raphia pour un effet ethnique garanti.

Laisser un commentaire