Le friluftsliv, mode d’emploi d’un art de vivre

Un mode de vie qui nous vient du nord.  Le friluftsliv c’est l’art de passer du temps en plein air, de se connecter avec la nature tout en la respectant.  C’est un concept qui nous vient de Norvège, ce pays d’ailleurs connu pour sa tradition de bien-être et de bonheur.

Déjà en 1859, un poème de Henrik Ibsen « Sur les hauteurs » raconte la communion de l’homme avec la nature qui lui donne un intense sentiment de liberté.

La Norvège profite en effet d’une nature hors pair.  On y retrouve à la fois des montagnes, des forêts, des lacs et des fjords qui sont préservés de toute intervention de l’homme. C’est là que le friluftsliv (prononcer fri-louft-sliv) se pratique.

L’idée principale de cet art de vivre est d’être dehors et de profiter de la nature, de se dépenser physiquement (plus ou moins) tout en étant en communion avec le monde naturel qui nous entoure. Dès qu’ils le peuvent les Norvégiens sortent se promener, pratiquer la randonnée ou toute autre activité du moment qu’elle soit en extérieur.

Cet art de vivre s’enseigne en effet à l’école dès le plus jeune âge mais aussi se partage avec ses proches.

Dans ce pays, le « droit à la nature » est protégé par la loi qui permet de dormir, manger, marcher où vous le souhaitez, cela s’appelle « allemannsretten »

En réaction avec nos vies souvent agitées, stressées et connectées, c’est l’antidote pour amener les êtres humains à la nature.  Apprendre ou ré-apprendre à s’harmoniser avec elle.

Passer du temps à l’extérieur est excellent pour le physique mais aussi pour le mental particulièrement pour les enfants.

Les périodes de confinement que nous vivons actuellement nous ont révélée notre besoin de nature.  De plus en plus de gens veulent retrouver de grands espaces mais ont aussi le gout pour une certaine rusticité et la vie à l’air libre.

Cette tendance se traduit d’ailleurs de plus en plus dans l’aménagement de nos intérieurs : des objet simples, bruts, des matières naturelles, de la verdure.  Mais rien ne vaut une bonne balade en forêt ou dans les champs pour se déconnecter et se ressourcer.

Comment le pratiquer ?

Le friluftsliv se pratique toute l’année et par tous les temps.  L’adage local nous dit qu’il n’y a pas de mauvais temps seulement de mauvais vêtements.

Cela ne nécessite donc pas d’équipements spécifiques, ni d’aller loin, il se pratique seul ou en groupe.

Cela peut être, faire une randonnée, contempler un paysage, dormir à la belle étoile, observer les animaux, faire de la relaxation, … Ce sont des choses simples.  Cependant pour les plus sportifs cela peut aussi se rapprocher d’une performance physique.

Ce mode de vie vous procurera plus de créativité, un esprit critique plus développé, une meilleure concentration ou encore une motivation plus intense.

Laisser un commentaire