Choisissez votre fauteuil au design intemporel

Avoir un objet iconique dans son intérieur est un rêve que certains poursuivent. Et pourquoi ne pas miser sur un fauteuil ? Pas mal de designer ont voulu trouver l’assise parfaite.

Je vous ai sélectionné ici quelques fauteuils au design immortel et intemporel.

Lounge chair de Charles & Ray Eames

Date de 1956.

Editeur : Hermann Miller aux Etats-Unis et Vitra en Europe vitra.com

L’idée de départ fut la modernisation du traditionnel fauteuil club anglais.

La structure est constituée d’une coque formée de plusieurs épaisseurs de bois moulé qui repose sur un pied en métal. L’ensemble est garni de coussins en cuir. Le fauteuil se complète par un repose-pieds.

Sa caractéristique principale est son confort extrême grâce à son assise inclinée qui permet ainsi de soulager le dos.

On le retrouve d’ailleurs au MOMA de New York

 La collection “Le Corbusier”

Date de 1928.

Éditeur : d’abord en 1930 Thonet et ensuite Cassina à partir de 1964 cassina.com

La collection a été dessinée par Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand.

Chaque élément de la collection renferme l’appellation LC

Fauteuil Grand Confort LC2

Fauteuil d’un grand confort car il a été conçu sur base d’une étude des positions du corps humain.

Il est construit à partir d’une structure en acier chromé sur laquelle viennent reposer des coussins indépendants en cuir ou en tissu.

Chaise Longue LC4

Une structure coulissante en acier chromé repose sur la base en acier laqué noir.  Un matelas en peau de vache, en cuir ou en tissu complète l’ensemble.

Ce siège a été appelé “La Machine à Reposer”

Wassily Chair de Marcel Breuer

Date de 1925.

Editeur : Knoll knoll.com

Ce fauteuil a transformé les règles du design grâce à sa structure inspirée d’un guidon de vélo.  Sa fabrication est peu couteuse et facile à reproduire grâce des tubes d’acier lisses et cintrés. L’assise, le dossier et les accoudoirs sont quant à eux en croute de cuir.

D’abord appelée modèle B3, le nom “Wassily” lui vint du prénom du peintre Kandinsky qui admira cet objet une dizaine d’année plus tard.

Barcelona  Chair de Mies van der Rohe

Date de 1929

Editeur : Knoll knoll.com

Mies van der Rohe avait dessiné le pavillon de l’Allemagne pour l’Exposition internationale en Espagne. Il voulut y intégrer un mobilier en adéquation avec son architecture.  L’histoire raconte que le fauteuil fut inspiré par une chaise pliante des pharaons.  Le piétement est constitué de 2 pieds acier chromé poli en forme de X.  Ceux-ci sont reliés par 3 barres transversales pour accueillir des lanières tissées et ensuite les coussins en capitons de cuir.

Butterfly Chair d’Antonio Bonet, Juan Kurchan et Jorge Ferrari-Hardoy

Ou fauteuil BKF (les trois initiales des architecte qui l’ont conçu)

Date de 1938

Editeur : Knoll

Vu le grand nombre de copies, non autorisées, réalisées, Knoll stoppa sa production en série en 1951.

Il est constitué de 2 tubes d’acier courbé sur lesquels est suspendu une sorte de hamac soit en cuir soit en tissu.

Régulièrement des designers réinterprète ce modèle de par le monde.

Un des premiers exemplaire a sa place au MOMA à New York.

Fauteuil Acapulco

On ignore sa véritable origine, cela remonte aux années 50.  L’histoire raconte qu’une touriste française séjournant à Mexico aurait cherché un siège pour prendre son bain de soleil.  A cela s’ajoute le fait qu’elle souhaitait que cela lui évite de transpirer. Elle s’inspira des hamacs des Mayas pour la technique et utilisa le cordage plastique.  Elle donna à son fauteuil la forme d’une poire.

Une structure en métal noir et des fils de “scoubidou” pour composer l’assise. De nombreux artisans mexicains réalisèrent cette assise facile à produire et à entretenir.

Depuis 2008 ce fauteuil a retrouvé sa place de siège incontournable afin de donner une petite touche d’exotisme à un intérieur.

 Ball Chair d’Eero Aarnio

Date de 1962

Editeur : Asko jusqu’en 1987 – Adelta à partir de 1992

Designer finlandais, Eero Aarnio s’intéresse à la fibre de verre.  Il réalise un prototype de fauteuil pour son usage personnel.  Il recherche les dimensions parfaites pour un confort optimal tout en se basant sur la largeur  d’une porte

Ce fauteuil offre un habitacle assez spacieux tout en ayant une ouverture réduite.  C’est une sorte de petit cocon ouaté d’où l’on peut percevoir le monde extérieur. La coque sphérique permet une rotation à 360°.

On retrouve ce fauteuil dans quelques films grâce à sa forme futuriste, notamment dans “Orange Mécanique”.

Egg Chair de Arne Jacobsen

Date de 1958

Editeur : Fritz Hansen fritzhansen.com

Ce fauteuil a d’abord été dessiné pour le Royal Hotel de Copenhagen.  Jacobsen réalisa de nombreux prototypes pour arriver à la courbe parfaite.  Il voulait recréer un espace privé dans lequel la personne pouvait s’isoler même dans un hall très fréquenté.

Arne Jacobsen y applique des formes tout en rondeur. “L’oeuf” est le résultat d’une technique innovante, celle d’une mousse qui sert d’ossature au fauteuil.  Elle-même recouverte de cuir ou de tissu. L’assise est posée sur un pied pivotant à 4 branches en aluminium .

Grasshopper Chair de Eero Saarinen

Date de 1946

Premier fauteuil dessiné précisément pour Knoll.  Il n’est plus produit depuis 1965.

Il permettait d’avoir une position parfaite pour se relaxer grâce à son soutien optimisé du dos, des épaules, de la tête et des bras. Pour y arriver le siège est réalisé suivant trois angles.  Le support, quant à lui; est constitué de deux pieds en bois laminé.

 

Certains de ces fauteuils représentent un gros investissement. Vous pourrez vous en procurer via des sites de seconde main.  Prêtez attention à l’authenticité de l’objet. Certains sites ont des experts qui vous permettent vérifier la conformité de l’origine du fauteuil.  Faites une bonne affaire mais méfiez-vous des copies.

Une bonne idée est de contrôler l’état de finition.  Souvent aussi on retrouve une étiquette ou une gravure de la marque et du designer. Les dimensions de l’objet vous permettront aussi de valider si c’est un original ou une copie. De toute façon, prenez votre temps pour rechercher le fauteuil de vos rêves.

Voici quelques sites de seconde main :

brocantelab.com : site français avec un peu de tout

galerie-mobler.com : pour le mobilier scandinave

pamono.com : pour du mobilier certifié mais haut de gamme et donc d’un prix certain

design-market.fr : tout mobilier design avec authentification par des experts

1stdibs.com : beaucoup de pièces viennent des Etats-Unis

catawiki.eu : site d’enchères avec authentification par des experts

Quelque fois vous pouvez, faire une bonne affaire aussi sur ebay.com et 2ememain.be

Laisser un commentaire